ETIKA F

MONDE

http://www.etika.com
15.10.1998

51E3

Saint Francois dŽAssise
aux chefs des peuples

 

A tous les podestats et consuls, juges et gouverneurs en tout lieu dŽunivers, et à tous ceux auxquels cette lettre parviendra, le frère François, votre petit et méprisable serviteur dans le Seigneur Dieu, vous souhaite à tous salut et paix.

Réfléchissez, et voyez que le jour de la mort est proche. Je vous en supplie donc, avec tout le respect dont je suis capable: que les affaires et les soucis de ce monde ne vous fassent pas oublier le Seigneur ni vous détourner de ses commandements; car tous ceux qui lŽoublient et se détournent de ses commandements sont maudits, et lui-même à son tour les oubliera. Et quand viendra le jour de leur mort, tout ce quŽils pensaient posséder leur sera enlevé. Plus ils furent savant et puissants en ce monde, plus ils auront de tourments à subir dans lŽenfer.

Aussi je vous conseille avec insistance, à vous mes seigneurs, de rejeter au second plan toute préoccupation et tout souci, et de recevoir volontiers le très saint Corps et le très saint Sang de notre Seigneur Jésus-Christ, en souvenir de lui. A lŽintention du peuple qui vous est confié, rendez au Seigneur ce témoignage de vénération: chaque soir faites proclamer par un crieur public, ou avertissez par quelque autre signal que tout le peuple ait à rendre louange et grâces au Seigneur Dieu tout puissant. Si vous ne faites pas tout cela, sachez que vous devrez rendre compte au jour de Jugement devant le Seigneur votre Dieu Jésus-Christ.

Ceux qui conserveront cet écrit et le mettront en pratique, quŽils sachent quŽils sont bénis du Seigneur.

(Traduction: P. Damien Vorreux. Les Écrits de saint François et de sainte Claire dŽAssise. Editions Franciscaines, 9, rue Marie-Rose, Paris 14e, 1982, p. 93)

Retour Index francais- - - - Retour ETIKA Start